__L’une des grandes questions que tout homme se pose au cours de sa vie est celle de savoir
‘’comment faire pour réussir ma vie ? __Et par quel moyen y arriver ?’’ Cette question a constitué
l’ossature du livre présenté le dimanche 04 septembre 2022 à la paroisse saint Marc/Kalubwe, en
présence des jeunes de la paroisse et de certains invités. L'activité a commencé à 14h30’ par la
prière dite par le curé de la paroisse.

M. Carl KALIRE, en sa qualité de directeur de la maison d’édition où le livre à été publié, a placé
un mot de circonstance dans lequel il a salué les mérites de l’œuvre en vedette. M. Gabriel
KAKUDJI a commenté la partie du livre consacrée au leadership, montrant l’importance du
leadership dans le processus de la réussite. Toute réussite est une question de leadership visant à
conduire les potentialités et capacités que nous possédons.
M. Trésor KIBOKO, dans son propos, a montré l’importance de l’entrepreneuriat dans la société
actuelle où le chômage prend de l'ampleur et ronge la jeunesse.

Après ces 3 interventions est venu le moment où l'auteur s’est prononcé officiellement sur le
livre. Lors du speech de l'auteur, celui-ci s'est adressé à l'assemblée, expliquant le pourquoi et le
comment ayant justifié cette publication. L'une des grandes motivations qui l’aura poussé à écrire
ce livre est le fait que, de nos jours, nombreux sont les jeunes qui se posent une telle question sur
la réussite et le succès mais parfois sans réponse. Voilà pourquoi ils se réfugient dans l’attente
d’une vie incertaine et sans référence. Ainsi, la réussite est une affaire personnelle ; le sujet en
quête de réussite est le maitre de sa vie et de son engagement. La discipline et l’organisation sont
deux choses propices pour vous élever vers un autre stade. C’est en ayant des principes dans la
vie qu’on arrive à atteindre ce dont nous avons besoin pour nous rendre heureux et épanoui.
Le livre a été verni par le curé de la paroisse, invitant les jeunes à la lecture du livre Comment

réussir sa vie et atteindre le succès.
:
:


Par Arlette Bondo